);

Humidité infiltration condensation

  • septembre 23rd, 2021
  • comuniqué inspection expert

L’infiltration d’eau dans la maison peut causer l’humidité excessive dans la maison et la condensation sur les surfaces froides. L’inspection et l’investigation du bâtiment démontre que des vices cachés peuvent s’ensuivre.

L’inspection d’expert révèle des indices d’eau qui s’infiltre par le sous-sol, par les murs ou par la toiture: une odeur d’humidité, de moisissure, un cerne d’ infiltration au plafond, la condensation sur les murs, ou encore du givre sur les fenêtres.

Condensation par temps froid

L’humidité relative est le ratio de l’humidité contenue dans l’air, à l’humidité maximale qui peut être contenue dans l’air à une température donnée. L’air chaud contient plus d’humidité que l’air froid. Lorsque l’air chaud touche une surface froide, il se refroidit et la vapeur d’eau dans l’air se condense sous forme de gouttelettes d’eau.

La condensation qui se produit en hiver est un problème d’humidité courant dans les maisons. Dans les cas normaux, elle entraîne la formation de buée de condensation sur les vitrages.

L’excès d’humidité condensée sur les surfaces intérieures des fenêtres, ainsi que les structure internes des murs et des plafonds, produit également de la glace ou du givre.

Lors de formation excessive de condensation dans le bâtiment, les experts observent parfois à l’inspection du bâtiment que la condensation d’eau qui s’égoutte des parties supérieures de la maison, par exemple sous le toit, peut causer des infiltrations dans les partie inférieures.

L’humidité peut également provenir de l’intérieur de la maison; elle peut être transmise à l’entretoit en vapeur d’eau par les fuites d’air au travers le pare vapeur et se condenser dans l’entretoit.

Dans les cas graves, l’humidité s’infiltre dans les cavités murales et se condense dans les murs et les plafonds causant la pourriture pouvant même affecter la solidité de la structure.

L’humidité migre par les ouvertures dans la membrane de polyéthylène du pare-vapeur et de pare-air qui sont percée, favorisant la condensation et l’infiltration dans les parties froides des murs et des plafonds.

formation de givre et de glace sur la fenêtre par condensation.
Condensation excessive de givre et glace sur les fenêtres

La migration de l’air chaud et humide vers la partie plus froide des murs et des plafonds produit également de la condensation quand la membrane de polyéthylène entre en contact avec une surface froide, dans une zone mal isolée.

Humidité dans l’air de la maison

Entre ces extrêmes, l’excès d’humidité se manifeste par l’apparition de moisissure sur les finitions intérieures, par des taches et des fuites au plafond ou l’écaillage de la peinture.

L’humidité s’ajoute à l’air ambiant par les infiltrations récurrentes dans les murs, les plafonds et le sous-sol. L’activité humaine génère également de l’humidité dans l’air, par les douches, le lavage, la cuisson, les plantes et la respiration des occupants.

Sous-sol humide

L’inspection révèle parfois que l’ eau du sol s’infiltre par la les murs du sous-sol. Le sous-sol démontre parfois une odeur d’humidité, de moisi ou encore une tache mouillée localisée.

L’humidité du sol peut pénétrer dans le sous-sol par la dalle de plancher en béton, en s’infiltrant par les joints entre la dalle et le mur ou autour des ouvertures dans la dalle. Ensuite, elle s’évapore dans l’air du sous-sol.

L’expertise du bâtiment révèle que les planchers en terre battue dans les vides sanitaires ou les sous-sols peuvent dégager de grandes quantité d’humidité lorsque le sol est humide. Le gravier ou la pierre exposée peut également dégager une quantité importantes d’humidité.

L’humidité du sol peut remonter vers l’intérieur d’une construction, créer des désordres à la surface et à l’intérieur des murs, rendant la maison inconfortable, voire dommageable pour la santé des occupants.

Pour 10 sources d’humidité au sous-sol, voir l’article à ce sujet.

Moisissure par l'humidité au sous-sol
Moisissure par l’humidité au sous-sol

L’humidité est peut être produite et éliminée de différentes façons. L’équilibre entre la production et l’élimination de la vapeur d’eau détermine le niveau d’humidité relative dans une maison et par conséquent, le risque de problèmes futur.

Inspection de l’humidité dans votre maison

L’inspection qui révèle une présence régulière de condensation sur les cadrages des fenêtres, des vitres, ou les murs permet de voir que l’humidité ambiante est trop élevée.

Au toucher, l’inspection révèle l’humidité sous forme de condensation de buée, de fines gouttelettes, ou de givre sur les surfaces froides.

Pour éviter de faire augmenter le taux d’humidité intérieur , il est conseillé d’éliminer l’humidité produite par la douche ou la cuisson en faisant fonctionner les ventilateurs de la salle de bain et de la hotte de cuisine.

L’évacuation de l’humidité de la sécheuse est assurée par son bon raccordement à une sortie extérieure.

L’inspection et la vidange de l’eau du déshumidificateur doivent être faites régulièrement.

Vérifiez que l’humidité de l’air dans la maison est maintenue assez basse pour éviter l’excès de condensation. Des appareils mesurant l’humidité dans la maison, sont disponibles à peu de frais dans la plupart des quincaillerie

L’expertise en bâtiment révèle que l’apparition de problèmes est souvent relié à l’infiltration récurrente, l’humidité et la condensation excessive .

L’humidité provenant de l’infiltration d’eau dans la maison par le sous-sol, par les murs, par la toiture ou par un drain français défectueux, peut causer des vices cachés reliés à l’humidité excessive dans la maison, notamment les vices de moisissures.

L’humidité favorise la formation de moisissures et de champignons dont les spores dégradent la qualité de l’air et peuvent entraîner des maladies respiratoires.

Les recherches récentes par les experts nationaux en science du bâtiment démontrent qu’en raison des changements climatiques, les bâtiments sont plus vulnérables aux infiltrations, à l’humidité et à la condensation dans le sud du Canada en raison de vents, de précipitations et d’inondations extrêmes.

Le consensus parmi les experts en bâtiment est que la condensation, l’humidité excessive et l’infiltration d’eau contribuent à la croissance des moisissures et des vices cachés par contamination fongique dans bâtiment.

À l’aide des dernières avancées technologiques, l’expert en vice caché effectue une inspection aux instruments sans dommages, lors du dépistage d’humidité et d’infiltrations cachées dans les murs et les plafonds.

L’expertise de l’humidité et des infiltrations d’eau a également révélé des vices cachés, des malfaçons et des vices de construction, des vices latents, ainsi que de l’usure normale.

L’humidité excessive comporte des risques de dommages importants au bâtiment ainsi qu’à la santé des occupants, par la prolifération des moisissures.

Ne négligez pas le risque associé à l’humidité et l’infiltration. Consultez les experts.

Notre expertise éprouvée en dépistage d’humidité, de condensation et d’infiltration d’eau est à votre service.

Offre de solutions sur mesure.

  • Consultation d’expert thermographe.
  • Rapports d’inspection.
  • Inspection par hygrométrie et thermographie
  • Inspection aux instruments de l’humidité ambiante intérieure.
  • Inspection de l’humidité des matériaux.
  • Forages exploratoires cavités murales et plafonds.
  • Inspection intrusives, test d’infiltration d’eau.
  • Description des travaux correctifs. 
  • Calcul des coûts de construction ou de réparation.
  • Rapport d’expertise légale pour la Cour.
  • Assistance à la conférence de règlement à l’amiable.
  • Service de témoin expert au tribunal.

Solutions d’experts à l’humidité, l’infiltration et la condensation.

fr_FRFrench
fr_FRFrench